Thann et l’Écomusée d’Alsace

Thann et l’Écomusée d’Alsace

Mardi 26 septembre

Nous avons appris que les routiers avaient levé leurs blocages : j’ai mieux dormi, l’esprit plus léger. Pas de blocage, pas de pénurie d’essence, l’horizon s’est éclairci d’un coup. Alors ce matin, nous partons sur la Route des Crêtes, direction Thann.

Hélas ! voici que la pluie s’invite dans notre excursion et l’Office du Tourisme nous apprend que « les musées sont fermés en ce moment ». Changement de programme : nous rentrons dans l’église consacrée à saint Thiébaut.

Extérieur de l’église Saint-Thiébaut

Cet édifice comporte un portail ouest remarquable dont les quelque 500 personnages semblent jouer les scènes de la vie de la Vierge, l’Adoration des Mages ou la Crucifixion.

La façade, très décorée
Le petit tympan : la Nativité
Le grand tympan : scènes de la vie de la Vierge

À l’intérieur, on trouve de jolies statues en bois sculpté et peint, et un bandeau en bois verni et sculpté qui représente des scènes de la vie de saint Thiébaut. Et surtout, en dehors des verrières qu’on voit de loin, des stalles magnifiques, très ouvragées : on les croirait tout juste sorties de l’atelier de l’ébéniste. On ne peut les voir de tout près, hélas ! car leur visite n’est possible que pour les groupes et sur réservation…

Les verrières de l’abside
Scènes de la vie de saint Thiébaut, en pierres polychromes

Il pleut moins, nous faisons un petit tour dans la ville mais le temps est trop couvert pour la Route des Crêtes ! Nous tenterons notre chance cet après-midi. En attendant, direction Ungersheim où nous visiterons l’Écomusée d’Alsace.

Commençons par déjeuner au restaurant du site où l’on est très bien accueillies dans une vaste salle très agréable. Une choucroute et des goujonnettes de carpe comblent nos appétits. Puis nous nous rendons sur le site.

L’Écomusée est une sorte de village alsacien entièrement reconstitué à partir de vraies maisons récupérées dans les villages de la région et remontées ici.

Le village reconstitué

Chacune est consacrée à l’un des métiers d’autrefois : le charron, le barbier, le forgeron, le vigneron, l’école… On a l’impression de revivre au début du 20° siècle.

Chez le coiffeur-barbier
Chez le sellier-bourrelier
Dans la winstub (sorte de bistrot)
La maison du vannier
À l’école
La cuisine du vigneron

C’est aussi l’occasion d’observer la construction des maisons à colombages : de façon très pédagogique, on en a désossé une qui semble dès lors en cours de fabrication.

Maison à colombages
Maison « désossée »

Des animations mettent de la vie et du mouvement dans ce village-musée : balades en charrette, démonstrations d’activités variées, le tout fort intéressant.

La race vosgienne
En attendant le visiteur, je réfléchis…
Balade en voiture à cheval

Pendant notre visite, le temps s’est levé et nous allons tenter d’atteindre le Grand Ballon de Guebwiller.

Demain, au programme, la visite du beau village d’Éguisheim.

Retour à : À travers le vignoble alsacien

Prochaine étape : Visite d’Éguisheim

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.